L’Uni-Met dénonce la “suppression dogmatique des stationnements”, sur l’Université de Bourgogne

Le 4 novembre 2013, la direction de l’Université a annoncé la fermeture du parking Gabriel aux étudiants. L’uni-Met revient sur cette décision et “dénonce la suppression dogmatique des stationnements orchestré par les collectivités socialistes”.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Transports et stationnement : Que le dogmatisme et la démagogie cessent !

Le 4 novembre, la direction de l’Université a annoncé la fermeture du parking Gabriel aux étudiants. Avec cette fermeture, c’est plus d’une centaine de places de stationnement qui ont été supprimées !

Ce n’est pas un hasard ! Depuis l’arrivée du tram, L’ a mis en place un nouveau plan de circulation à l’intérieur du campus, rendant les déplacements compliqués et la traversée d’EST en OUEST impossible Les collectivités socialistes que sont le grand Dijon et la région Bourgogne se sont associées à cette « chasse à la voiture » avec l’inauguration de l’esplanade Erasme qui, à terme, doit s’étendre jusqu’au bas du campus.

l’UNI-MET dénonce la suppression dogmatique des stationnements orchestré par les collectivités socialistes.

Les vieilles propositions démagogiques et irréalistes remisent sur le tapis par la gauche.

Il y’a un an presque jour pour jour, les associatifs réclamaient la gratuité des transports en commun sur le campus de l’Université de bourgogne. Une proposition déjà démagogique qui a été balayée par les décideurs publics et notamment le Sénateur-Maire de Dijon.

Aujourd’hui, 19 novembre 2013, cette même demande est renouvelée par le syndicat de gauche UNEF. Preuve que les Associatifs et la gauche se rejoignent sur de nombreux points…

Nous apprenons aussi, même si nous ne sommes pas surpris, que la fermeture du parking Gabriel et les suppressions de stationnements ne « dérange pas » l’UNEF.

L’UNEF par cette prise de position méprise donc les milliers d’étudiants bourguignons obligés de se déplacer en voiture et donc de disposer d’un stationnement sur leurs lieux d’études.

Nous défendons un équilibre entre voiture et transports en commun

Aujourd’hui, la gauche sacrifie l’intérêt des étudiants. En effet, beaucoup sont obligés de se déplacer en voiture et il est donc indispensable que les étudiants trouvent une offre de stationnements qui répondent à leurs attentes.

Non allons lancer prochainement une pétition demandant l’arrêt des suppressions de places de parkings sur le campus de l’université de Bourgogne.”

Les commentaires sont clos.

  1. Un grand plaisir de vous lire avec cette article, je vous remercie vraiment !!!

    Débuter en bourse le samedi 10 mai 2014 à 21h57