Un bon millésime 2013 pour la vente des vins des Hospices de Beaune

Vente des Vins des Hospices de Beaune | Photo Jonas Jacquel

Vente des Vins des Hospices de Beaune | Photo Jonas Jacquel

a présenté, samedi 16 novembre, les vins qui vont être vendus lors de la 153e , dimanche 17 novembre. 30 cuvées de vin rouge et 13 de blancs – soit 443 pièces – vont être proposées aux acheteurs, amateurs et professionnels.

Les conditions climatiques de l’année passée ont entraîné une faible quantité de raisin lors des vendanges. Mais, comme le sentait Roland Masse au moment des récoltes, la qualité est incontestablement présente sur les raisins des cépages des Hospices. Certains domaines ont souffert plus que d’autres des épisodes grêleux, notamment dans la Côte de Beaune, ce qui n’a pas empêché le raisin d’atteindre des taux de maturité satisfaisants. Un millésime 2013 “rare et précieux” donc, comme le soulignait le régisseur des Hospices.

Ron D’Vari est un journaliste américain spécialisé dans le vin. Il était présent lors de la dégustation des vins des Hospices. Pour lui, “même s’il est difficile de dire pour l’instant, car les vins vont évoluer, ce millésime s’annonce “prometteur”, à boire d’ici 6 ou 7 ans. Des commentateurs satisfaits, en somme, qui attendent avec impatience les enchères de demain après-midi.

La plus célèbre vente de charité vinicole du monde s’ouvrira à 14h30 sous la présidence de Clotilde Courau, actrice française devenue princesse après son mariage avec Emmanuel-Philibert de Savoie, mais aussi l’acteur Jean-Pierre Castaldi, invité de dernière minute pour remplacer Laurent Gerra. Chaque année, la vente attire plus de 500 acheteurs venant de tous les pays. La pièce de charité dite “du Président”, un Meursault-Genevrières 1er cru, sera vendu au profit des associations Petits Princes et Papillons blancs.

Les commentaires sont clos.