Pour Alain Houpert (UMP), François Rebsamen fait de la “politique-fiction, déconnectée des réalités”

Le sénateur-maire de Salives et candidat aux élections Municipales à Dijon, , revient sur l’intervention de sur l’antenne de BFM TV : “Dix minutes de politique – fiction, déconnectée des réalités, un discours aussi décevant que décalé qui se limite à l’esquive, sans analyse ni réflexion prospective”, assure-t-il.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Le sénateur-maire socialiste sortant de Dijon, l’ami intime du Président HOLLANDE, était hier soir l’invité de Ruth ELKRIEF sur BFMTV. Non pour comprendre les difficultés et les préoccupations des Français, mais tout simplement pour continuer de prêcher la bonne parole du Président, contre vents et marées, contre bretons et cavaliers …
Trois mouvements de grève dans une même journée ? Qu’importe, Sarkozy en a connu aussi, il faudrait s’en souvenir … ! ne dit-il pas .

Pourtant, mal à l’aise sous le feu roulant des questions, il est apparu très contrarié.
Comment continuer à soutenir une politique aussi impopulaire ? Ignorant sans doute le dernier sondage publié par le Huffington Post où la cote du Président s’effondre à 15% d’opinions favorables, le sénateur-maire socialiste sortant de Dijon a rejoué l’air de « l’apaisement » : il a reconnu que la République pouvait être en danger mais affirmé que chacun devait respecter la loi, qu’elle plaise ou non. Persuadé du retour de la croissance, il s’est montré confiant, dans les résultats qui se verront très prochainement. Il a même annoncé un grand changement pour la fin d’année… sans autre précision.

Il a toutefois admis s’être trompé sur la réforme des rythmes scolaires à Dijon mais s’est vanté d’avoir dialogué avec les personnes concernées et les parents pour trouver une solution. Qui toutefois paraît loin de faire l’unanimité… à Dijon.
Si la France va mal aujourd’hui, c’est la faute aux autres ! Mais que fait donc le Président, pourtant à l’Elysée maintenant depuis dix huit mois ? …

Dix minutes de politique – fiction, déconnectée des réalités, un discours aussi décevant que décalé qui se limite à l’esquive, sans analyse ni réflexion prospective. Bien triste et préoccupant, tant les Français comme les Dijonnais sont impatients de voir la France sortir du marasme « hollandais ». Ils le clament par tous les moyens, puissent-ils être entendus, très vite. Noël approche … “

Les commentaires sont clos.