Les lycéens Dijonnais dans la rue contre les expulsions

Photo Jonas Jacquel

Photo Jonas Jacquel

Le rassemblement était timide jeudi 14 novembre place de la libération à Dijon. Une cinquantaine de jeunes, lycéens pour la plupart, ont manifesté contre les expulsions d’étrangers, à l’image de Léonarda Dibrani, 15 ans et de Khatchik Kachatryan, 19 ans respectivement renvoyés vers le Kosovo et l’Arménie.

“Il est hors de question d’accepter que la scolarité d’élèves soit saccagée par des décisions injustes, arbitraires et brutales”, assure l’Union générale des étudiants de Dijon. “Tout élève doit pouvoir mener sa scolarité à terme, quels que soient sa nationalité, son statut ou celui de ses parents. La disparition d’un élève, capturé dans le cadre scolaire ou ailleurs, est un événement intolérable”.

Découragés par la pluie pour certains, ou menacés d’heures de retenues pour les autres, ils n’étaient donc pas plus de quelques dizaines à déambuler dans les rues, pour terminer leur parcours place de la République. Un soubresaut qui s’ajoute néanmoins au concert des manifestations et grognes quasi quotidiennes ces dernières semaines…

Les commentaires sont clos.