François Sauvadet (UDI) soutient les artisans et commerçants de proximité

, vice-président du groupe UDI à l’Assemblée nationale et président du conseil général de Côte-d’Or, apporte son soutien à la mobilisation des artisans, commerçants de proximité et travailleurs indépendants de France.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“Je tiens à apporter mon soutien aux artisans, aux commerçants de proximité et aux travailleurs indépendants qui se mobilisent à partir d’aujourd’hui pour exprimer leur mécontentement face à un Gouvernement qui ne prend pas la mesure de leurs difficultés.

Toutes les heures, six entreprises de proximité disparaissent, tous secteurs confondus. Selon la Banque de France, près de 55 000 entreprises de moins de 11 salariés ont fermé boutique sur les douze derniers mois.

Il y donc urgence à prendre en compte les spécificités de ces entreprises qui participent quotidiennement à la dynamisation de nos territoires, notamment dans les zones rurales.

Or, celles-ci sont littéralement asphyxiées par la pression fiscale exercée depuis 18 mois, et se sentent aujourd’hui « sacrifiées » par un Gouvernement qui choisit la facilité de l’impôt au lieu de réduire ses dépenses.

A ce titre, la décision de relever le taux de TVA de 7 à 10 % au 1er janvier dans des secteurs non-délocalisables comme le bâtiment ou la restauration constitue une véritable faute économique en cette période de crise.

Elle constitue l’archétype d’une mesure profondément injuste qui va freiner l’activité et se traduire par une augmentation du recours au travail clandestin, au détriment de nos petits entrepreneurs. J’ai eu l’occasion d’alerter le Gouvernement sur ce point lors des questions d’actualité hier après-midi.

Je demande aujourd’hui au Gouvernement de mettre en œuvre un véritable pacte pour l’artisanat et le commerce de proximité, à travers une baisse massive et immédiate des charges qui pèsent sur leur activité.

Dans l’attente de ce sursaut gouvernemental, j’apporte tout mon soutien aux artisans, aux commerçants de proximité et aux travailleurs indépendants de Côte-d’Or et de France.”

Les commentaires sont clos.