Laurent Bourguignat (UMP) “regrette vivement” l’abaissement du plafond du quotient familial

Dans un communiqué diffusé lundi 3 juin 2013, le conseiller municipal UMP de la ville de Dijon, , “regrette vivement”, la décision du gouvernement de baisser le plafond du . ” Il s’agit d’une hausse des impôts qui frappera injustement les familles des classes moyennes”, assure-t-il. “On a trop le sentiment, depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir, que tous les efforts financiers sont demandés aux mêmes”.

L’ensemble de sa position est disponible ci-dessous.

“Réaction à l’abaissement du plafond du quotient familial

Je regrette vivement la décision du Gouvernement d’abaisser le plafond du quotient familial.

En vérité, il s’agit d’une hausse des impôts qui frappera injustement les familles des classes moyennes. Sans nier les difficultés financières de la Sécurité Sociale, on a trop le sentiment, depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir, que tous les efforts financiers sont demandés aux mêmes alors que, dans le même temps, l’Etat peine à mettre en œuvre les réformes structurelles nécessaires à la réduction durable des dépenses publiques.

Il est juste que la fiscalité soutienne les familles compte tenu du cout que représente l’éducation d’un ou plusieurs enfants. Il faut rappeler qu’une politique en faveur des familles et de la natalité est primordiale pour l’avenir de notre pays”.

Les commentaires sont clos.