Le Mouvement Européen France se souvient de la chute du mur de Berlin

Le célèbre, dans un communiqué diffusé le 9 novembre 2013, l’anniversaire de la Chute du Mur de Berlin mais aussi de la Nuit de cristal, une “date importante pour se souvenir et mieux construire l’Europe”.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse ci-dessous.

“9 Novembre : se souvenir pour mieux construire l’Europe

Pratiquement aucune autre date n’est aussi caractéristique de l’histoire de l’Europe que le 9 Novembre. C’est un jour où nous regardons en arrière avec des sentiments très différents. Plein de honte et de chagrin lorsque nous nous souvenons des victimes de la « Kristallnacht » (Nuit de Cristal) il y a 75 ans. Plein de gratitude et de joie, cependant, lorsque nous nous souvenons des images et des sentiments, en 1989, lorsque le mur de Berlin est tombé et que le rêve de la réunification se rapprochait. Le 9 Novembre nous touche aujourd’hui, c’est un jour fatidique plein de lumière et d’ombre.

Au cours de la Nuit de Cristal de sinistre mémoire, des synagogues, des cimetières, des commerces juifs ont été détruits et pillés. Le 9 Novembre 1938 était un jour de honte sur le chemin vers une dictature nazie meurtrière qui allait priver dans les années suivantes des millions de gens de leur dignité, leur liberté et leur vie.

Environ un demi-siècle plus tard, le 9 Novembre, des centaines de milliers d’hommes et de femmes se rassemblèrent dans l’ex-RDA pour faire tomber le Mur de Berlin. Au fil des jours et des semaines, ils sont allés avec audace et détermination contre la dictature du SED au pouvoir. Ils ont risqué leur vie pour la liberté, la démocratie et la justice. L’unité allemande a ouvert la voie à une Europe de la paix et de l’amitié.

Pour nous, le 9 Novembre allemand doit être une date essentielle de souvenir et de recueillement. Il nous rappelle la responsabilité historique permanente pour nos démocraties européennes, en particulier pour la jeunesse, pour ne laisser aucune chance au racisme et à l’extrémisme.

Défendre la dignité humaine, la primauté du droit, la démocratie, la tolérance, la paix et la liberté en Europe et dans le monde est pour chacun d’entre nous une obligation particulière et une invitation à nous souvenir pour mieux construire.”

Les commentaires sont clos.